Browsing Tag

Londres

Les bonnes adresses Londres

Fortnum & Mason depuis 1707

26 mai 2016

Une adresse incontournable à Londres pour faire du shopping ou juste pour le plaisir des yeux, celle du grand magasin Fortnum & Mason en plein centre de la capitale.

William Fortnum et Hugh Mason fondent en 1707 une épicerie avec des aliments d’une telle qualité que la croissance est rapide. En 1791, Charles Fortum, le petit fils de l’un des deux fondateurs fait connaitre ces mets à la cour royale d’Angleterre, ce qui accroit la renommée de Fortnum & Mason.

Au cours des années ce magasin de luxe crée son histoire avec de grands noms et une diversification de produits. Le panier de pique-nique garni de produits haute-gamme connait un succès considérable puisqu’il permet d’assister à des évènements, comme les régates royales d’Henley ou les courses hippiques Ascot, tout en dégustant un bon champagne. Fortnum’s, par son nom abrégé, est un véritable symbole de la culture britannique. Il est le fournisseur officiel de la reine Elisabeth II pour les confiseries, et de son fils Charles pour le thé en feuille.

Rentrez dans cet univers si vous allez à Londres, vous serez conquis ! Et si vous souhaitez rester dehors malgré tout, admirez l’horloge installée en 1964 sur la façade. Toutes les heures, deux personnages sortent au son des carillons, il s’agit de la représentation de William Fortnum et Hugh Mason qui viennent vous saluer.

FortnumAndMason-01 FortnumAndMason-02 FortnumAndMason-03 FortnumAndMason-04 FortnumAndMason-05 FortnumAndMason-06 FortnumAndMason-07 FortnumAndMason-08

Les bonnes adresses Londres

La plus belle vue sur Londres

12 mai 2016

Une vue presque incontournable à Londres : The View from The Shard !

Cette dernière a été inaugurée en juillet 2012 et remplace un immeuble plus petit construit en 1976 et démoli en 2008. The Sharp est en 2012 la plus haute tour de l’Union Européenne avec ses 309,6 mètres. Dépassée depuis par la Tour Mercury City à Moscou (328 mètres). Le projet des tours jumelles Hermitage Plaza à la Défense prévoit une hauteur ne dépassant pas la Tour Eiffel (323 mètres), mais détrônant tout de même The Sharp.

La tour fut nommée The Shard par l’organisme public indépendant chargé de la gestion du patrimoine historique d’Angleterre, English Heritage qui critiquait cet immeuble qui serait comme « un éclat de verre transperçant le cœur du vieux Londres ».

Anciennement The London Bridge Tower, The Sharp est un gratte-ciel de bureaux et logements de luxe. Appartenant à un fonds d’investissement du Qatar et il a coûté 1,8 milliards d’euros. Le prix d’un appartement débute à 45 millions d’euros.

The Shard a ouvert ses portes au public début 2013 sur deux étages afin d’offrir une des plus belles vues sur Londres et ce jusqu’à 64 kilomètres par temps dégagé. Cette vue a un certain prix auquel peut se rajouter celui de la coupe de champagne si vous souhaitez marquer un évènement !

TheViewFromTheSharp-01 TheViewFromTheSharp-02 TheViewFromTheSharp-03 TheViewFromTheSharp-04 TheViewFromTheSharp-05 TheViewFromTheSharp-06

A vos agendas

Vogue 100 – Un siècle de style

28 avril 2016

Vous êtes ou vous allez bientôt à Londres, vous adorez la mode, ne manquez sous aucun pretexte l’exposition sur les 100 ans de la version britannique du magazine de mode Vogue ! Du jeudi 11 février au dimanche 22 mai 2016, le musée National Portrait Gallery dévoile une incroyable collection.

100 ans pour Londres, mais bien plus pour New-York…  En 1892, une petite publication hebdomadaire consacrée à la société mondaine new-yorkaise est créée. Petite revue mélangeant mode, arts, conseils et chroniques mondaines, Vogue connait un bouleversement à partir de 1909, lors de son rachat par la société d’éditions Condé Montrose Nast. Celle-ci décide alors de rendre très chic Vogue en se consacrant à la mode, au luxe et l’art contemporain. Le nombre d’exemplaires témoignent du succès : 1909 -> 14 000 ; 1928 -> 138 000 ; 2011 -> 1 248 121. Ce bi-mensuel devenu mensuel est sans conteste, la référence et d’autant plus avec sa rédactrice en chef actuelle, Anna Wintour considérée comme « la femme la plus influente de la mode ».

Aujourd’hui pour Londres, une exposition, une belle ballade de 1916 à nos jours avec une entrée retraçant les années avec les multiples couvertures du magazine. Vous contemplerez ensuite 280 photos mythiques en très grands formats, des négatifs, des planches-contacts, des vidéos et toutes ces petites et grandes choses qui ont fait de Vogue le magazine référent de la mode. De magnifiques trésors provenant des archives de Condé Nast et de collections internationales, présentés pour la première fois. De nombreux clichés, noms et visages vous ramèneront quelques années en arrière…

Vogue100ansExposition-01 Vogue100ansExposition-03 Vogue100ansExposition-04 Vogue100ansExposition-05 Vogue100ansExposition-06

A gauche : Lara Stone par Mario Testino Londres, British Vogue 2009 A droite : Christy Turlington, chapeau "Rose" par Patrick Demarchelier, Février 1992

A gauche : Lara Stone par Mario Testino, Londres, British Vogue 2009
A droite : Christy Turlington, chapeau « Rose » par Patrick Demarchelier, Février 1992

A gauche : "The Varnished Trust" par Clifford Coffin, Juillet 1951 "In the California Sunshine, Patchett wears a Mexican rebozo, styled by the photographer. "Coffin was a perfectionist," said Vogue. "He could create impeccable elegance from the simplest ingredients." A droite : Claudia Schiffer par Herb Ritts, 1989

A gauche : « The Varnished Trust » par Clifford Coffin, Juillet 1951 ; « In the California Sunshine, Patchett wears a Mexican rebozo, styled by the photographer. « Coffin was a perfectionist, » said Vogue. « He could create impeccable elegance from the simplest ingredients. »
A droite : Claudia Schiffer par Herb Ritts, 1989

A gauche : Naomi Campbell par Patrick Demarchelier, 1987 A droite : "Send in the Gowns" Linda Evangelista par Patrick Demarchelier, Octobre 1991

A gauche : Naomi Campbell par Patrick Demarchelier, 1987
A droite : « Send in the Gowns » Linda Evangelista par Patrick Demarchelier, Octobre 1991

 

 

Les bonnes adresses Londres

Une nuit à Londres – Le W London Leicester Square

8 avril 2016

Si vous avez prévu un week-end à Londres et que vous avez envie de vous faire plaisir, direction l’hôtel W London Leicester Square. Idéalement situé en plein coeur du quartier West End, aux portes du quartier de Chinatown, proche de Soho et non loin de Piccadilly Circus, vous pourrez profiter de Londres sans réellement prendre les transports en commun. Et pour les gourmands, l’hôtel se trouve juste au-dessus de la boutique chocolatée M&M’s World…

Un hôtel sur 7 étages avec une décoration moderne et branchée. Très recherchés et atypiques, tous les détails sont pensés pour vous faire passer un séjour unique. Un hôtel cinq étoiles, construit en 2010, parfait pour des nuits londoniennes, des soirées dans le salon à côté de la cheminée, un passage au spa ou une séance de sport.

Alors vous partez quand ?

W London Leicester Square W London Leicester Square W London Leicester Square WLondonLeicesterSquare-04 WLondonLeicesterSquare-05 WLondonLeicesterSquare-06 WLondonLeicesterSquare-07 WLondonLeicesterSquare-08 WLondonLeicesterSquare-09 WLondonLeicesterSquare-10 WLondonLeicesterSquare-11 WLondonLeicesterSquare-12 WLondonLeicesterSquare-13 WLondonLeicesterSquare-14 WLondonLeicesterSquare-15 WLondonLeicesterSquare-16 WLondonLeicesterSquare-17 WLondonLeicesterSquare-18 WLondonLeicesterSquare-19 W London Leicester Square

A vos agendas

Saul Leiter – Retrospective

1 avril 2016

Plus que quelques jours pour profiter de l’exposition de Saul Leiter ! Rendez-vous à la Photographers’Gallery à Londres pour contempler la centaine d’oeuvres de l’artiste. Durant ce moment, vous serez plongez dans la vie de Saul Leiter et comprendrez son parcours : « Retrospective ».

Saul Leiter est considéré comme l’un des pionniers de la photographie couleur. Né en Pennsylvanie en 1923, cet américain était voué à suivre les traces de son père, un célèbre rabbin. Il abandonnera cependant ses études de théologie pour l’histoire de l’art et la peinture. A 23 ans, il s’installera à New York où il commencera par faire des croquis, mais c’est en faisant la connaissance de Richard Pousette-Dart, qu’il découvrira la photographie et en fera son métier. Saul Leiter fera ainsi des photos de mode avant de privilégier la photo de rue.

Cet américain est décédé il y a 2 ans, la veille de ses 90 ans. L’exposition est un très bel hommage et retrace parfaitement le chemin de Saul Lieter, à découvrir à Londres et peut-être bientôt à Paris ?!

SaulLeiterRetrospective-01 SaulLeiterRetrospective-02 SaulLeiterRetrospective-03 SaulLeiterRetrospective-04 SaulLeiterRetrospective-05 SaulLeiterRetrospective-06 SaulLeiterRetrospective-07 SaulLeiterRetrospective-08 SaulLeiterRetrospective-09 SaulLeiterRetrospective-10 SaulLeiterRetrospective-11 SaulLeiterRetrospective-12 SaulLeiterRetrospective-13 SaulLeiterRetrospective-14 SaulLeiterRetrospective-15 SaulLeiterRetrospective-16 SaulLeiterRetrospective-17 SaulLeiterRetrospective-18

error: Le contenu de ce site est protégé.