Browsing Tag

photos

A vos agendas

ARCP, l’Atelier de Restauration et de Conservation des Photographies

28 septembre 2016

Si vous poussez la porte du dernier étage de la MEP, Maison Européenne de la Photographie, vous ne découvrirez pas une nouvelle exposition, vous rentrerez dans un espace privé. Pour cela, il faut avoir le privilège d’être invités par Anne Cartier-Bresson (qui n’est autre que la nièce du célèbre photographe HCB, Henri Cartier-Bresson). Mais, que se cache-t-il sous les toits d’un de ces bâtiments du 4e arrondissement de Paris ?

L’ARCP, l’Atelier de Restauration et de Conservation des Photographies créé il y a 33 ans sous l’égide de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris : Son rôle est de mettre en œuvre la politique de préservation et de valorisation du patrimoine photographique municipal conservé dans les musées, les bibliothèques spécialisées, les archives de la ville de Paris.

Anne Cartier-Bresson et son équipe mettent tout en œuvre pour accomplir les missions de l’ARCP :

  • la conservation préventive
  • la conservation curative et la restauration
  • la reproduction des originaux
  • la documentation écrite et visuelle des interventions
  • l’expertise scientifique et technique dans le cadre d’expositions
  • la recherche et la diffusion des connaissances

En tout plus de 13 millions d’objets concernés dont certains que j’ai pu admirer. Une riche expérience d’écouter et de découvrir des passionnées. Si vous aussi, cela vous intéresse ou voulez en savoir plus, rendez-vous à Paris Photo qui aura lieu du jeudi 10 au dimanche 13 novembre 2016 et apprenez vous aussi plus sur l’Atelier de Restauration et de Conservation des Photographies.

arcp-01 arcp-02 arcp-03 arcp-04 arcp-05 arcp-06 arcp-07 arcp-08 arcp-09 arcp-10 arcp-11

A vos agendas

« Corps et Ames » par Nikos Aliagas

19 mai 2016

Vous aimez la photo ? Soyez étonnés par l’exposition « Corps et Ames » de Nikos Aliagas à la Conciergerie !

Connu principalement comme présentateur télé pour avoir animé entre autres les émissions de la Star Academy, C’est Canteloup ou The Voice, Nikos Aliagas a plusieurs cordes à son arc, donc celle de photographe. Oubliez ce que vous connaissez de lui et laissez vous porter par sa démarche photographique.

Plus que quelques jours pour profiter de cette magnifique exposition qui offre 10 impressionnants tirages dans un lieu unique mis en valeur avec ces très grands formats, ainsi qu’une centaine de photos d’inconnus et de personnes célèbres. Des personnalités reconnues ou non qui expriment toutes une profondeur de l’âme.

Vous pourrez lire « Les plus beaux visages sont ceux qui n’ont rien à cacher. » qui selon moi résume bien ce voyage que Nikos Aliagas nous fait découvrir à travers ses rencontres.

Autoportrait de Nikos Aliagas

Autoportrait de Nikos Aliagas

nikosaliagas-02 nikosaliagas-03 nikosaliagas-04 nikosaliagas-05 nikosaliagas-06 nikosaliagas-07 nikosaliagas-08 nikosaliagas-09 nikosaliagas-10

Leonardo DiCaprio - Sean Penn

Leonardo DiCaprio – Sean Penn

Pierre Palmade - Lou Doillon

Pierre Palmade – Lou Doillon

Instants de vie

Ma série photos – Ballon(s)

7 avril 2016

J’ai réalisé il y a quelques temps un projet photographique pour diverses belles raisons que je vous explique ci-dessous. Une seule contrainte donnée, exposer des photos en noir et blanc prises avec un appareil photos argentique.

La photographie ne vit que si les émotions naissent à son contact. Cela peut être au moment de la prise de vue, lors de la découverte de l’image et pourquoi pas… en partageant sa passion ? Cette série a été construite sur les valeurs de l’échange et de la transmission. Quoi de plus enrichissant que d’impliquer ses enfants avides de connaissances dans un projet pour leur faire découvrir un domaine autant artistique que technique ?

C’est ainsi que 3 petites filles sont devenues modèles tout en apprenant avec un appareil photo argentique âgé de 60 ans à développer des pellicules et tirer des photos à la lumière rouge. Aujourd’hui, cette aventure continue avec vous, respectant ainsi cette idéologie de partage.

Cette aventure a démontré à Sophie 8 ans, Maëlys et Emma 6 ans que la photographie ne se résume pas au fait d’appuyer sur un bouton et de se satisfaire d’une image sur un écran. L’intérêt de travailler avec un appareil photo argentique permet de revenir à une ère où le numérique n’existait pas et faire apparaître ses propres photos progressivement sur du papier. J’ai choisi de travailler avec un Rolleiflex 2.8C fabriqué en 1954 afin de solliciter une autre gestuelle et appréhender une autre façon de mesurer la lumière, cadrer, faire la mise au point…

Ces trois apprenties-photographes ont été impliquées dans la totalité du projet afin de comprendre toutes les étapes de la photographie. C’est donc naturellement qu’elles ont dilué les produits chimiques avec précaution pour développer chacune leur tour une des trois pellicules (Kodak TriX 400). Après une sélection de six photos, elles ont à nouveau respecté les doses pour les différents bains (révélateur, bain d’arrêt et fixateur) qui leur ont permis de tirer sur papier à l’agrandisseur et sous lumière rouge.

Les tirages ont été réalisés de façon artisanale et contrôlée. Afin de rester dans cette démarche particulière, uniquement 30 exemplaires de chacun de ces clichés seront numérotés et signés par mes soins.

Par curiosité, vous préférez quelle(s) photo(s) ?

Derrière

Derrière

Points d'arrêt

Points d’arrêt

La traversée

La traversée

Voyage à Paris

Voyage à Paris

Cachette

Cachette

Tête en l'air

Tête en l’air

Des fleurs nommées Sourire

Des fleurs nommées Sourire

Un bout de chemin ensemble

Un bout de chemin ensemble

Départ

Départ

Souvenirs d'antan

Souvenirs d’antan

A vos agendas

Saul Leiter – Retrospective

1 avril 2016

Plus que quelques jours pour profiter de l’exposition de Saul Leiter ! Rendez-vous à la Photographers’Gallery à Londres pour contempler la centaine d’oeuvres de l’artiste. Durant ce moment, vous serez plongez dans la vie de Saul Leiter et comprendrez son parcours : « Retrospective ».

Saul Leiter est considéré comme l’un des pionniers de la photographie couleur. Né en Pennsylvanie en 1923, cet américain était voué à suivre les traces de son père, un célèbre rabbin. Il abandonnera cependant ses études de théologie pour l’histoire de l’art et la peinture. A 23 ans, il s’installera à New York où il commencera par faire des croquis, mais c’est en faisant la connaissance de Richard Pousette-Dart, qu’il découvrira la photographie et en fera son métier. Saul Leiter fera ainsi des photos de mode avant de privilégier la photo de rue.

Cet américain est décédé il y a 2 ans, la veille de ses 90 ans. L’exposition est un très bel hommage et retrace parfaitement le chemin de Saul Lieter, à découvrir à Londres et peut-être bientôt à Paris ?!

SaulLeiterRetrospective-01 SaulLeiterRetrospective-02 SaulLeiterRetrospective-03 SaulLeiterRetrospective-04 SaulLeiterRetrospective-05 SaulLeiterRetrospective-06 SaulLeiterRetrospective-07 SaulLeiterRetrospective-08 SaulLeiterRetrospective-09 SaulLeiterRetrospective-10 SaulLeiterRetrospective-11 SaulLeiterRetrospective-12 SaulLeiterRetrospective-13 SaulLeiterRetrospective-14 SaulLeiterRetrospective-15 SaulLeiterRetrospective-16 SaulLeiterRetrospective-17 SaulLeiterRetrospective-18

error: Le contenu de ce site est protégé.